La Chine veut un robot pour chaque senior

La Chine veut un robot pour chaque senior

Une population de 1,379 milliard d’âmes… et qui vieillit, voici un constat avec lequel la République populaire de Chine doit désormais composer. Loin de se décomposer, le gouvernement chinois désire offrir un robot à chaque sénior du pays, qui représente tout de même un quart de la population senior mondiale ! Le but est simple : adoucir l’isolement des personnes âgées.

Des robots !

Et si la solution consistait à offrir un robot à chaque personne âgée ? L’idée pourrait prêter à sourire, toutefois, elle semble être prise très au sérieux du côté des autorités chinoises. Ces derniers pensent en effet à offrir un robot à chaque personne âgée. En sachant que la Chine comptait 222 millions de personnes de 60 et plus à la fin de l’année 2015, le nombre de robots distribué grimperait à 230 millions d’unités, si ce projet se concrétise.

Quid de la culture asiatique ?

La culture asiatique est axée sur la famille. Ainsi, il n’est pas rare de voir plusieurs générations cohabiter sous un même toit, alors, est-il vraiment nécessaire d’offrir un robot à chaque personne âgée ?  Cette tradition culturelle au sein de laquelle la personne âgée a toute sa place, n’est-elle pas préservée par le spectre de la solitude ?

Naturellement, il est impossible de donner une réponse définitive à cette question. Toutefois, une chose est certaine, la présence d’un robot spécialement dédié au sein du foyer pourrait constituer une stimulation, une présence pour son propriétaire.

Les autorités chinoises comptent sur l’Intelligence artificielle pour le bien-être des séniors

Désireux de mettre l’Intelligence artificielle au service des séniors, les autorités chinoises ont d’ores et déjà déployé les fameux robots sur des sites tests, généralement des maisons de repos. À ce jour, une dizaine d’établissements ont été sélectionnés pour l’expérimentation de trois robots depuis le mois d’août 2016.

Les robots déployés sont utilisés pour surveiller la tension artérielle des résidents, et récolter d’autres données liées à leur santé en général. Ces nouveaux compagnons d’un autre genre donnent également la possibilité aux séniors de dialoguer avec leur famille ou de regarder des photos. Il existe également un modèle développé uniquement pour accompagner les résidents, afin qu’ils ne souffrent pas de solitude.

Quel avenir pour ce projet de très grande envergure ?

L’heure est encore à l’essai. Rien ne présage d’une possible réussite ou d’un échec de ce projet de déploiement à très grande échelle. Imaginez un peu, 230 millions de robots capables de converser avec des personnes âgées, dont certaines frisent peut-être les 100 printemps !

 

Pour aller plus loin : Focus sur Zenbo, le petit robot signé Asus

 

 

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *