Le bancassureur Crédit Agricole Assurances et le gestionnaire d’actifs Amundi ont décidé de collaborer au nom de la protection sociale. Yves Perrier, directeur général adjoint du Crédit Agricole en charge du pôle épargne, assurances et immobilier explique que le duo souhaite « apporter une offre globale à forte valeur ajoutée aux entreprises et à leurs salariés en matière de retraite, d’épargne salariale et de protection sociale ».

Un simulateur innovant dans son genre

Le simulateur créé conjointement par Amundi et Crédit Agricole Assurances donnera aux salariés une vision globale de leur épargne salariale et de leur retraite. Pour arriver à un tel résultat, l’outil synthétise les dispositifs Perco, PEE, Article 83 et Article 39, mais également les données reçues par la Sécurité sociale, l’Agirc-Arrco, la MSA, etc.
L’ambition de ce simulateur est d’être le plus complet qui existe à ce jour sur le marché. Mises ensemble, ces données permettront à chaque salarié d’avoir une bonne idée de la retraite qu’il touchera, une fois qu’il ne sera plus actif dans le monde professionnel.
 
Le simulateur de Crédit Agricole Assurances

Compléter la plateforme déjà existante

La collaboration entre Crédit Agricole Assurances et Amundi ne date pas d’hier. En effet, les deux spécialistes ont lancé, il y a un an déjà, une plateforme globale dédiée à l’épargne collective en entreprise. Le 20 juin dernier, les deux groupes ont annoncé l’ajout de ce nouveau dispositif, un simulateur retraite capable d’unifier la totalité des données personnelles de tout salarié qui en bénéficie.
D’une manière générale, il est souvent difficile pour les salariés de comprendre le mécanisme qui se cache derrière la retraite. Grâce à ce simulateur, les dispositifs d’épargne et de retraite en entreprise sont devenus plus clairs et plus accessibles pour 3,5 millions de salariés et d’épargnants adhérents chez les deux sociétés.

De plus en plus de bénéficiaires

Si l’on en croit les prévisions d’Amundi – Crédit Agricole Assurances, au moins 40 000 salariés pourront bénéficier de ce simulateur retraite d’ici la fin de l’année 2017. En effet, cet outil est susceptible d’intéresser plus de 50 grandes entreprises.
L’épargne salariale, l’actionnariat salarié et la retraite collective sont des sujets qui peuvent intimider. Néanmoins, grâce à cette plateforme, les salariés et les épargnants vont enfin pouvoir visualiser précisément ces éléments qui permettront un jour de calculer leur retraite. Et si vous avez des difficultés avec ce simulateur de retraite, vous pouvez nous contacter pour une assistance personnalisée !
 
À lire : Le marché de la Silver Eco en France

Écrire un commentaire